Oui ! Compte tenu des courbatures qui irradient mon corps souffreteux à l’issue de ma session semestrielle de soldes, j’en déduis que « faire les soldes est une discipline sportive » et je pourrai ajouter « digne de figurer dans la liste officielle des sports olympiques ».

J’entends déjà râler les puristes… il suffit pourtant de regarder autour de soi lorsque débutent les soldes : starting block à l’entrée des grands magasins, marathon pour trouver la bonne affaire, lutte gréco-romaine pour s’emparer de la paire de mocassins à glands, lancé de cintre au dessus des cabines d’essayage, tir à la corde avec l’écharpe en mohair à moins 50%, haltérophilie avec les 30 kg de sacs shopping, sprint jusqu’à la caisse, saut en hauteur au dessus des piles de fringues jetées à même le sol… Franchement, c’est sportif !

D’ailleurs, avant même d’aller faire les soldes, l’athlète « soldier » se prépare physiquement et psychologiquement… Tout d’abord : le choix vestimentaire. Ce dernier doit être ample, pratique à enlever pour les essayages et confortable pour se mouvoir tel un Ninja des temps modernes. On évitera les matières en viscose pour s’auto-épargner des odeurs de fennec (bien que cela s’avère une stratégie payante pour faire fuir la pétasse qui a jeté son dévolu sur la même jupe en skaï). Autre accessoire indispensable : les chaussures plates ou la paire de basket (mêmes avantages/inconvénients que ci-dessus).
Une fois la panoplie enfilée, il faut se mettre dans « l’état d’esprit »… Se préparer aux coups, aux bleus, aux odeurs putrides, aux regards de défi… puis, vient l’étape du rangement de la besace : je laisse ma CB à portée de main et je m’entraîne à dégainer plus vite que l’éclair ! Je fais un max de monnaie et hop, on se jette dans la mêlée…

A la fin de la compétition, on se dit toujours les mêmes choses : plus jamais ça ! Pourquoi faire les soldes un samedi ? Pourquoi je suis allée là, c’est toujours bondé ? Pourquoi j’ai acheté ce truc ? Bordel, j’ai les pieds en compote et mes lombaires en bouillie… Et vient l’heure des comptes… Médaille d’or de la dépense inutile et médaille d’argent du compte à sec…

Bon, l’année prochaine, je ferai les soldes sur le Net !  Je serai peut-être fauchée mais au moins, je n’aurai pas de minerve !

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

2 Responses so far.

  1. avatar Aur0re dit :

    très bon article (comme toujours) où je me reconnais à chaque phrases mon dieur…ton blog me fait prendre conscience que je suis réellement UNE FILLE!

Leave a Reply