Arrête de faire ton cinéma !

Posted by Inzecity On avril 25, 2009 3 COMMENTAIRES

« Chuuuut !!! (postillon sur le crâne du chauve en face) ! »
« Nan mais t’as vu ce con, il téléphone ! Quel malpoli et en plus il me fait louper LA scène où il meurt à la fin… pfff… Quoi ? Je t’ai dit qu’il meure à la fin et t’es déçu ? Oh bah de toute façon ce con nous a pourri le film alors pourri pour pourri, au moins, toi, tu sais ce qu’il se passe à la fin !

Scrunch scronch, scrounch, slurps, frichhhcrichhh
« C’est top le dolby suround mais… c’est quoi ce bruit de fond ? Y’a des rats ? »
Scrunch scronch, scrounch, slurps, frichhhcrichhh

« Allez-y, passez… euh, ça, c’était mes pieds, enfin, ce qu’il en reste… d’ailleurs, l’un des vôtre est dans mon sac, oui juste là, sur mon Ipod… nan nan, ne vous excusez surtout pas, défoncez le reste des spectateurs (ils ont des pieds en mousse eux) je vous en prie. »

« Il va commenter tout le film ? »
« nooooon, ce n’est pas du vrai sang et non il ne découpe pas des vrais gens pour les besoins du films et non on ne vole pas pour de vrai… »

A ma droite, un type qui a un pot de pop corn de la taille d’un enfant de 3 ans et qui, avec la rigueur d’un métronome, plonge la tête directement dans le maxi cornet. Avec une certaine dextérité, tel un fourmilier géant, il attrape 2 ou 3 petites choses soufflées avec sa langue et entreprend de mâcher sa trouvaille bouche béante pour en faire profiter la collectivité…
A ma gauche, un Coca géant et une paille plantée dedans… visiblement, on touche le fond…
2 rangs derrière, un sachet de bonbon, 5 rangs devant, un téléphone portable qui finirait d’aveugler un borgne. Tout au fond de la salle, des bruits de succions… smacks, slurps… re-smack…

Dans un ciné, les « nuisances » sont amplifiées, un peu comme une torture qui consiste à laisser tomber une goutte sur le haut de votre crâne à un rythme régulier, on devient dingue !

Alors, que faire ???

Celui qui mange ou boit :
Adressez-vous à votre voisin et avec un clin d’œil plein de connivence, racontez-lui suffisamment fort l’histoire de votre tante qui regardait un film et qui ne s’était pas rendu compte qu’elle avalait un insecte (blatte, araignée… à votre convenance) Les voisins raloteront un peu parce que vous parlez mais cela calmera les autres (enfin, j’espère).

Celui qui parle :
Tournez-vous vers lui (ou penchez-vous) et dites-lui : « excusez-moi, pourriez-vous me donner 9€ ? » Il vous demandera pourquoi… « malgré le fait que vous êtes certainement intéressant, à mes yeux vous ne rivaliserez jamais avec Brad Pitt (adaptez) et pour l’instant, vous gâchez mon film… ». Les voisins raloteront un peu parce que vous parlez (aussi) mais cela le calmera (enfin, j’espère).

Le téléphone portable :
Vous munir d’une lampe torche en allant au cinéma et le braquer sur lui dès que son écran s’illumine façon lampe à UV. Le regarder et lui dire avec un joli sourire : « moi aussi je peux le faire ».

Demolition man (ou woman) :
Hurlez « ahhhhh mon Dieu !!!!! Ma greffe d’orteil !!!!! »
Excuses immédiates et profil bas.

Les amoureux :
Ne faites rien, c’est tellement mignon et tellement romantique (à condition que cela adapté au film… un peu inapproprié pendant La liste de Schindler quand même).

N’hésitez pas à faire part de vos témoignages ou à émettre vos théories… c’est pour faire avancer la science.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

3 Responses so far.

  1. Anaïs Oddou Anaïs Oddou dit :

    Ahah… très bon post ! Pas mal du tout tes conseils, j’y penserai la prochaine fois !

  2. Zinat Zinat dit :

    T’as oublié celui (ou celle) qui donne un grand coup dans ton siège à chaque fois qu’il bouge un orteil.

Leave a Reply