J’ai mal au culte

Posted by Inzecity On novembre 22, 2009 2 COMMENTAIRES

-    Nom de Dieu ! Fais chier ! Enfoiré de pot de bolo !
-    Oh mon Dieu ! Tu as juré !
-    Oui et ?
-    C’est sacrilège ! Tu as insulté notre Seigneur… Tu dois te confesser et expier tes péchés !
-    La dernière fois que je me suis approchée d’un pseudo curé, il m’a traité de « salope d’athée »  autant te dire que j’ai mal au culte. Depuis j’en ai fait une religion, éviter les curetons et surtout, ne pas croire en Dieu, voilà ma confession.
-    Dieu existe, il est partout, il est amour, gloire, il y a tant de beauté grâce à Lui… C’est un miracle !
-    Amour, gloire et beauté, Dieu aurait donc créé les séries télé ? Ma bible c’est davantage le journal télévisé qui me déverse chaque jour des versets de cruautés, de morts et de guerres sanglantes par milliers.

Je crois surtout que c’est le merdier. S’il y avait un Dieu qui régnait sur cette Terre, ce ne serait pas l’Enfer ! Les innocents ne mourraient pas sous les balles des soldats pilotés par les puissants avides de terres et d’argent eux-mêmes assoiffés par cette quête de remplacer le tout Puissant, les pauvres hères ne dormiraient pas à même la terre, la misère ne serait qu’une chimère, l’argent ne corromprait pas les légions et encore moins ceux qui sont désignés comme les porte-paroles de ces religions…

Comment tu expliques que les églises n’accueillent pas en leur sein tous ces malheureux qui dorment sous les ponts ou pis encore, qui font la manche, abrités sous les porches de la maison du Seigneur ? Avec tout le pognon et les appartements vides qu’elles ont dans leur giron, tu trouves cela Saint ? Moi, j’ai des hauts le cœur.

Depuis la genèse de la religion, les hommes n’ont eu de cesse de vouloir imposer leurs doctrines en faisant couler le sang et en semant la haine. La confession et cette possibilité d’expier leurs pêchers en tâtant du chapelet au fond d’une église de plus en plus désertée, c’est quand même une sacrée aubaine vous me direz. Si une ordure tu es alors lavé de tes conneries en 3 fois « je vous salue Marie » tu seras.
Je préfèrerais moi aussi sombrer dans la facilité et ne plus vivre en assumant les écarts de conduites qui m’écarte du droit chemin mais j’ai décidé de croire en moi et en la faculté de faire le bien en apprenant de mes erreurs et ce n’est pas une sinécure, je vous jure.

Si nous croyons en Dieu avant même de croire en nous et à notre faculté de nous gérer et a décidé de ce qui est notre destinée, où allons-nous ? Les « voies » du Seigneurs sont impénétrables.

Nous sommes des assistés, nous sommes des lâches, incapables d’assumer les horreurs que nous commettons dans notre société. Heureusement, la toute puissante église gouvernant nos dirigeants est là pour effacer l’ardoise en échanges de quelques deniers du culte.

J’ai une crise de foi… ce n’est pas une vue de l’esprit. Si Dieu existait, les saloperies ne seraient plus les seuls à rester en vie pour commettre des boucheries, les pourris ne se repaîtraient pas des rentes de leurs délits, les maladies n’emporteraient pas les purs d’esprit, les guerres ne seraient pas légion, notre environnement ne deviendrait pas poussière pour quelques pipeline sonnants et trébuchants, le pognon n’aurait pas autant d’importance dans ces religions.

J’ai lu dernièrement :  « Le péché, c’est d’être éloigné de Dieu et de ne pas le reconnaître comme tel. C’est de vouloir vivre sa vie sans lui, ce qui équivaut à se dire que l’on n’a pas besoin de lui, que l’on s’auto-suffit. L’homme peut différencier le bien du mal, mais il est dominé par le mal. »

Par l’opération du Saint-Esprit et à cause des Hommes qui n’ont rien compris à l’importance de la vie, Satan m’habite.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

2 Responses so far.

  1. avatar Pathien dit :

    La religion est-elle la cause du mal dans ce monde ? Les croisades et les colonisations sont-elles justifiées ? S’il n’y aurait pas eu Bloody Sunday, U2 serait-il connu ? (Oula je m’égare un peu…)

    L’axe du soi-disant mal a été une justification des frappes chirurgicales ou autres kamikazes en couches-culottes.
    Politique et église malgré leur divorce, ne sont pas si séparés que l’on ne pense…

    L’économie joue aussi son rôle et avec perfection. Les marchés de l’armement et les laboratoires de recherche pour les médicaments ont un avenir tout tracé.

    Il y a de plus en plus d’athée et tout va bien sur Terre ne vous inquiétez pas =)

    Dieu si tu lis cet article, j’ai perdu ton numéro. Mahomet et Bouddha t’attendent pour une cuite.

  2. avatar dit :

    Kipling disait, dans « Le livre de la jungle » : « Tout le mal vient des hommes ». Tiens ? Il ne parlait pas des femmes…

Leave a Reply