Libre-sévices

Posted by Inzecity On mai 1, 2010 6 COMMENTAIRES

- Tu fais quoi samedi ?

- Je vais faire des courses chez Les Mousquetons, mon frigo crie famine et ça fout les jetons aux rejetons.

- Ma pauvre ! Mais pourquoi tu ne fais pas tes courses sur Internet comme toutes les jeunes cadres dynamiques qui se respectent et ont une flemme de ménage pour ménager leur dos ?

- Non, je suis une femme de terrain moi puis l’Internet, j’y comprends rien… Par contre, les hypermarchés, j’en connais un rayon !

- Le supermarché c’est une calamité inventée pour t’aliéner et soulager ton porte-monnaie ! Regarde-les tous ces gens excités par ces réductions par milliers sur des produits qu’ils ne voulaient pas acheter, tous ces caddies trafiqués pour foncer dans le rayon jouets et sabotés à coup de salade pour te déporter dans les travées, tous ces indécis postés devant le rayon de café en train de tergiverser sur des pseudo-propriétés fantasmées alors qu’entre-nous, hein, on le sait tous qu’il n’y a que grand-mère qui sait faire un bon café…

Non, franchement, faire ses courses un samedi après-midi cela relève de la folie. Tentons un « Dis-moi comment ils consomment, je te dirais qui tu hais » histoire de râler comme si on y était.

C’est pas demain la vieille


Non ce n’est pas demain, c’est aujourd’hui qu’elle a décidé d’acheter sa botte de poireaux hebdomadaire. C’est le samedi que la vieille sévit. C’est comme ça, elle aime ça, voir des chalands de moins de 60 ans qui s’activent le week-end parce qu’ils n’ont pas le temps de faire leurs courses en semaine. Et si la vieille est mal lunée alors elle prend son temps… tout son temps car il ne lui en reste plus vraiment… ses jours sont comptés et il n’y aura pas de ristourne : son médecin lui a dit « sortez, ne restez pas enfermée, tant que vous le pouvez ».

Le célibataire de proximité


Un panier, pas plus, et que du Bio c’est mieux pour « pécho ». Le célibataire de proximité s’assure que l’hyper est bien achalandé pour se lancer dans la négoce du lien de consommation (la vente au bétail c’est l’idéal). Une petite aide pour attraper une boite de conserve, une demande de renseignement culinaire, l’acheteur en solo pense savoir y faire, il est le « Eros du linéaire ». Malheureusement pour lui, il est très souvent éconduit vers la sortie .

La famille Caddie Rousselle


Si l’on devait incarner physiquement le typhus il aurait la forme d’une famille nombreuse un samedi après-midi dans un hypermarché de province en pleine canicule. C’est LA sortie ludico-conso-pratico-culturelle du mois et tout le monde est là. Le petit dernier pleurniche pour être calé dans le chariot entre la mayo et le pack d’eau, le cadet est gardé par un robot tigre au rayon jouet, l’ainée traine la patte en râlant car elle devait voir « Cyndy », elle avait PROMIS. Le père sévère est en mode pilote mutique automatique, c’est lui qui conduit le caddie, accoudé comme au comptoir, il se dirige au radar. Et enfin, la mère : la mère elle, elle, est en guerre !

Le père mutant


Il s’est dévoué (ou il est de corvée) pour acheter les victuailles du foyer. Le seul problème c’est qu’il n’est pas habitué et pour lui, l’hypermarché est un terrain d’hostilités. Mais pourquoi il y a t-il autant de références pour un paquet de couches, c’est quoi la différence ? Le père Mutant est hésitant, alors il dégaine son téléphone mobile devant une tête de gondole en hurlant « mais lequel je prends ? Celui avec les élastiques là ou celui avec le bébé qui rigole ? »
Il rentrera exténué en se promettant de ne jamais y retourner. Malheureusement pour lui, il devra s’y coller, il a oublié l’essentiel : le lait pour se démaquiller.

Parkings blindés, familles survoltées, ticket de caisse boosté, caissières harassées, queues irritées,

y’a pas à tortiller :

l’hypermarché c’est de la grande consumation en libre-sévice.

(heureusement, aujourd’hui c’est férié)

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

6 Responses so far.

  1. [...] This post was mentioned on Twitter by Patrick Quang Thien, Pakito and Jeremy Villard, Rajae M.. Rajae M. said: Faites vos courses avec @Inzecity http://ow.ly/1Fv8i [...]

  2. ding7 ding7 dit :

    Concernant les vieux / vieilles (mes respects à ceux ci), je pense qu’ils sont les pires… Ils font leur courses toute la semaine dès le matin lorsqu’on doit prendre les transports jusqu’au soir lorsqu’on veut rentrer chez nous… Les pires j’vous dit ma tite dame ;)

    J’adore

  3. jimidi jimidi dit :

    Mouais, sauf que du coup, j’ai dû aller me taper les courses aujourd’hui lundi. Mais ce qui me rassure, c’est de ne rentrer dans aucune catégorie inzecityenne. ♣

  4. noki-boy noki-boy dit :

    je confirme, c’est vraiment pas une joie!!
    j’aime bien faire les courses, ça ne me dérange pas… ce qui me gêne ce sont les gens (qui sont là en même temps que moi!) du coup j’y vais de plus en plus tard mais surement pas le week-end !
    toujours trop nombreux, toujours trop pressés, toujours trop « aveugles », toujours trop impolis, toujours trop lents quand ils ont le nez en l’air, toujours trop accompagnés (gnomes en tous genres)… toujours trop quoi!
    et moi toujours trop énervé en sortant de ces nouveaux « centres de loisirs ».
    ils ont eu une bonne idée de prolonger l’ouverture jusqu’à 21h00 et même 22h00; quand il n’y a plus de vieux, plus de « nains » bref quand on peut se retrouver entre gens n’ayant qu’un seul objectif: faire des courses!

  5. Simon Simon dit :

    Tout ce petit monde à de quoi vous foutre les glandes surfaces :)

Leave a Reply