Contrôle Alt Sex

Posted by Inzecity On mai 8, 2010 11 COMMENTAIRES

-    Salut souris ! Je te le dis par le menu : j’ai un gros outil d’aide à la décision, un flux en overflow à purger en push.. Je cherche une entrée standard 100% BIOS. T’es open ?

-    Quoi ?

-    Un hot-plug QUOI ! T’as un numéro d’accès (histoire que je te flood) ? Je sens qu’on a, toi et moi, un démarrage à chaud (chui un vrai Boot en train hein ?).

-    Tu viens de faire une fatal error mec !

-    Je RAM là c’est ça ?

Les réseaux sociaux sont un formidable système d’exploitation et il est fascinant d’observer la nature « internautes » pour la voir évoluer dans son plus simple appareillage. Nous allons plus particulièrement nous pencher sur la saison des amours qui a pour particularité de durer 365 jours.

La technologie numérique n’ayant pas encore réussi à synthétiser le plaisir de la chair, les réseaux vicieux sont donc des terrains de chasse (à courbes) extrêmement prisés par les surfeurs de l’extrême.

Comment drague un Nerd Master ?

Il a tout d’abord une ligne de codes relationnelle qui lui est propre. Soft dans un 1er temps il programme rapidement un mode hardware dans un second temps.
Il puise ses sources dans une réserve de connexions : une manne nécessaire pour s’y organiser un véritable Safari.

Son objectif : Avoir un accès direct à un système ouvert pour se faire un QuickTime alt.sex voire un plan de bit à toute charge utile avec un client X.

Le grand bêta testeur est un adepte de l’Accoupler-coller c’est pourquoi il zone et fait son chemin d’accès en identifiant les donzelles en Open Source. La cache-miss ne l’intéresse pas, il ne fait pas dans la modération.

Il veut un max de bande passante, du plug-and-play, du gigabit alors il va multiplier les requêtes jusqu’à l’overburning. C’est un hypersexuel, impossible de lâcher la rampe quitte à faire un méga-flop en espérant que la tâche sera sans SEQUEL. Au pire, il switchera.

Son protocole ne fait pas forcément recette, un fail-over étant si vite arrivé.

Un seul plantage, une fracture numérique et il devra désimlocker la situation.

Je vous laisse décrypter.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

11 Responses so far.

  1. avatar Patrick B. dit :

    Pas mal! Mais un petit manque de cohérence sur les différentes références. En même temps, 97% des lecteurs n’y verront que du feu…

    ::

  2. avatar Rajae dit :

    Je confirme je n’y ai vu que du feu. Rien compris… :)

  3. avatar Klaire dit :

    Ouais, les serial codeurs me font peter un câble. Litteralement…

  4. avatar Dr. Morisset dit :

    Pardon mais je fais une allergie aux blagues sous linux.

  5. avatar Dugomo dit :

    Je dois avouer que, à l’instar de ma fille Rajae l’Immaculée, je n’ai pas tout saisi….

  6. avatar ding7 dit :

    Je suis mdr :)

    Même si il y a un mélange incompréhensible entre les différentes références, je me suis bien marré :)

    Continue ;)

  7. avatar Harry dit :

    Compile error in hidden module.

Leave a Reply