ça sent le sapin

Posted by Inzecity On décembre 3, 2010 10 COMMENTAIRES

- Tu veux quoi pour Noël ?

- Que ça se termine

 

Cette année pas de cadeaux ! C’est la crise, donc une bonne raison pour ouvrir sa gueule.

Père Noël je te conchie !

 

Certes, ce n’est pas politiquement correct de s’en prendre au Père Noël mais je m’en cogne les ovaires ! Je l’emmerde ! Je ne vois pas pourquoi, chaque année, il faut absolument afficher un air niais comme si Noël allait effacer toute une année de rancœur à se serrer la ceinture pour engraisser le chiffre d’affaires de ce Père Noël qui n’a même pas vécu la frustration de la station essence fermée. Il s’en fout, il a des putains de rennes écolos qui broutent gratos à côté de sa yourte en bois exotique au pays des Bobos de merde !

Ah mais je vous entends déjà hurler dans les chaumières vociférant que Noël c’est pour les enfants. Ben voyons ! Les gosses ont peur du Père Noël et nous aussi. Vous avez déjà vu un enfant qui ne s’est pas fait la malle à la vue d’une hotte ou ne se mettre à pleurer à la vue d’une barbe de + de 3 jours ?

Mais quelle éducation donne-t-on à nos enfants, hein ? On leur ment depuis toujours et on les punis quand ils essayent de nous imiter.

Sans déconner, va expliquer que ce type pénètre dans ta baraque par la cheminée alors que t’as déboursé 3000 € pour t’installer une porte blindée.

Et va dire à ton gosse de surveiller son alimentation quand ce gros lard de Père Noël passe dans un conduit en brique de 45 cm2… Ah mais oui, il a un super pouvoir : la « décharge pondérale magique» !

Donne-lui des repères à ton môme. Dis-lui de bien travailler à l’école pour avoir un métier sans retraite et avec seulement 5 semaines de vacances par an alors que cet arriviste ne branle rien de ses 10 doigts pendant 50 semaines d’affilée et se fait aider de stagiaires lutins qui triment comme des cons pour rien. M’est avis qu’ils n’ont même pas de congés payés.

Et dire qu’il porte toujours les mêmes fringues et n’œuvre même pas pour relancer l’économie du textile ce vieux débris sénile. Par contre, toi tu dois te saigner pour acheter le pull « chasseur à tête de cerf » à 70 € dans le catalogue La Reloute parce qu’il est dans la liste de Papy (qui va probablement le trouer lors d’une partie de chasse entre amis). Trop facile.

Donne-lui une image de famille unie et paritaire alors que ce misogyne de Père Noël laisse la Mère Noël au foyer.

 

Et nous, en l’attendant, 2 mois durant on doit se coltiner ÇA ! Tu parles d’un cadeau.

 

- Des Pères Noël  démembrés et sans profil fixe qui reprennent leurs postes, pendus sur les places publiques, nourrissant les futures psychoses d’enfants bad tripant devant des fantômes écarlates, incarnation de leur sagesse annuelle. Joyeux Noël les pédo-psy !

 

- Des voisins, autodidactes en cinétique chimique, qui se déclarent une nouvelle guerre nucléaire, duquel épuisera en premier La Hague, usant et abusant de guirlandes épileptiques sur toiture, balcon, boîte aux lettres et rennes en plastique. Chaque année l’ambiance est électrique.

 

- Des boutiques qui diffusent en boucle des airs mélodiques cacophoniques pour fragiliser le chaland psychologiquement. Et quand le patron est une ordure, les vendeurs arborent un serre-tête à paillettes et bois de rennes en polystyrène. Sérieux, j’ai la haine.

 

- Des grands magasins qui surchargent leurs vitrines de lutins malsains ou de nounours adeptes du percing dorsal et de la suspension corporelle devant lesquelles des hordes d’enfants hypnotisés ou surexcités finissent d’achever leur lettre consumériste que papa mailera cette année. C’est la crise, faut pas déconner.

 

- Des familles qui préparent leurs échauffourées imaginant déjà quels seront les cadeaux de Tatie Tanesque qu’ils vont encore devoir encore échanger cette année.

 

- Et dans les cours d’école, les entreprises, les bars PMU, chacun se demandera : « Et toi, tu as eu quoi cette année ? », compétition et surenchère de celui qui aura été le plus gâté alors que ce n’est pas la sagesse qui est ici récompensée. C’est la taille de ton porte-monnaie.

 

- Tous ces sapins enguirlandés qui ont déjà les boules. Ces dindes gavées qui serrent les fesses, comme nous.

 

Sans déconner, Père Noël je te hais. Vivement que ça sente le sapin !

 

 

.

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks

10 Responses so far.

  1. avatar Misanthrope7 dit :

    Excellent :)

    Juste deux embrouillages de doigts. J’aurais écrit :
    -> « Vous avez déjà vu un enfant qui ne s’est pas fait la malle à la vue d’une hotte ou NE se mette pas à pleurer à la vue d’une barbe de + de 3 jours ? »

    -> « Par contre, toi tu dois te saigner pour acheter le pull « chasseur à tête de cerf » à 70 € dans le catalogue La Reloute parce qu’il est DANS la liste de Papy… »

    Jingles bellllllllllllllllllllllllls…

  2. avatar Jimidi dit :

    Allo, allo, ici le Père Noël. Chère Madame Inzecity… Nan, je plaisante, mais je compatis également. On va sortir de là bourrés comme des hottes, farcis comme des dindes et gavés comme des oies… Du coup, j’ai pris dix jours de congé après parce qu’il faudra bien ça pour se remettre…

  3. [...] This post was mentioned on Twitter by missinzecity, faivre-clozard bruno, faivre-clozard bruno, Tristão, JustVal and others. JustVal said: RT @Inzecity: Noël sa mère ! http://bit.ly/gBkjIW (Blog post) [...]

  4. avatar Rajae dit :

    Noël, c’est ma mère.
    Et mon père, il est barbu.

    CQFD.

  5. [...] This post was mentioned on Twitter by Sandrine T., Rajae M.. Rajae M. said: @Inzecity vous souhaite un haineux Noël. http://tinyurl.com/24x6o4b [...]

  6. avatar emanu124 dit :

    Le Père Noël est vraiment une ordure alors ??

    • avatar Inzecity dit :

      Je ne peux pas le confirmer malheureusement. La dernière fois que je l’ai vu c’était il y a bien longtemps et il s’est avéré que c’était un membre de ma famille… :D

Leave a Reply