inzelife, Les constats inutiles

Entretien d’embûche

LE CONSTAT INUTILE DU WEEK-END

–    Installez-vous
–    Bonjour, oui, merci
(ça commence bien, il n’a pas dit bonjour, il me teste. Mais pourquoi l’ANPE m’a envoyé ici ? Bac + 4 quand même… hum)
–    Vous avez votre CV avec vous
–    Oui oui tenez
–    Hum, han… ah… euh… hum…
(merde, ça à l’air d’être grave) si vous avez des questions… (vous savez où me trouver hi hi hi)
–    Bien. Alors. Expliquez-moi votre parcours. Il y a quelques nébuleuses.
(Des nébuleuses ? Ça métastases ça des nébuleuses ?) Euh… c’est-à-dire ?
–    Oui, entre Juillet 2006 et septembre 2006 il y a un trou.
–    Ah ce trou-là ? Bah, je finissais mes études et j’ai pris des vacances voilà.
–    Des vacances ? Après l’université ? Hum… très bien je note. Des vacances après la fac… ah ha ha ha.

(qu’est-ce qu’il griffonne ? Il se fout de ma gueule ce con )
–    Anglais : notions ?
–    Oui… je ne suis pas bilingue
(ceci dit, on s’en fout pour ce que je vais faire ici non ?)
–    Hum… et si vous étiez un animal ?
–    Je vous demande pardon ?
–    Et si vous étiez un animal ? C’est un portrait chinois.

(Qu’est-ce qu’il me raconte celui-là ? Il veut me peindre en estampe bestiale ? Chinois…chinois d’accord mais lequel mandarin ? Wu ? Cantonais ? Ok, je ne prends pas de risque… la carpe, c’est « téléphoné »)
–    Euh…. Un POULPE !
–    Pardon ?
–    Un poulpeuh ? C’est pas ça ? J’ai pas le droit d’être un poulpe ?
–    Intéressant. Et pourquoi un poulpe ?

(C’est mignon un poulpe) Et bien, c’est plein de bras, c’est malin, c’est agile et c’est (mou ? joueur ? ça a une grosse tête ? merde réfléchis vite !) stable ! (c’est vrai, faut être sacrément balaise pour se tapir au fond des mers sans bouger d’un iota… j’aurai peut-être du prendre moule ? Ca s’accroche une moule… On peut mettre une option ? Poulpe option moule ?)
–    Bien… bien… c’est « original ». Je vois que vous avez fait art plastique. Vous pouvez me dessiner ce Mickey.
–    Pardon ?
–    Le Mickey sur mon mug. Vous pouvez me le dessiner s’il vous plait ?

–   Euh oui… d’accord… (Quel est le rapport avec la choucroute ? Je veux ce putain de poste de telemarketing pour vendre des aspirateurs anti-acariens hors de prix à des personnes en fin de vie mais avec un fort pouvoir d’achat et bouffer jusqu’à la fin de l’année ! Je ne veux pas être copiste de Mug moi !)
–    Très bien. Merci mademoiselle.
–    Nous recherchons quelqu’un de polyvalent vous comprenez. Le poulpe nous convient bien. Nous vous rappellerons.

Et dire que nous passons près d’un tiers de notre vie à étudier pour être Master spécialiste es-trucmuch et qu’au final, on termine au poste polyvalent de responsable « poulpe » de la division 239… Ca fait de beaux bras.

« Bonjour et bienvenue chez Pretext Assurances. Je votre unique interlocuteur ».

Partager
  • Facebook
  • Twitter

8 thoughts on “Entretien d’embûche

Répondre à jimidi Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.