inzelife, Les constats inutiles

Biberon break

Bon là, ici, le Mini-Club, au fond à gauche, le restaurant à éviter absolument parce qu’il y a toujours du monde, au centre du parc y’a la piscine non surveillée ça c’est cool, il faudra éviter le terrain de “bitch-volley” à moins de creuser, là c’est la décharge… ah non merde, non, ça c’est la… Read More Biberon break

inzelife, Les constats inutiles

Langue de boa

– Salut ! C’est quoi ton p’tit nom ? – Euh… Jonathan – Qui attend ? John attend quoi ? – Non, mon nom c’est Jonathan – Ok John. Enchantée. Je suis Paula, prononce Pas-hola, c’est exotique tu vois ? Je suis ta n+ 1. Suis-moi et vite, c’est le grand rush aujourd’hui. Je suis… Read More Langue de boa

inzelife

Joyeux Noël

– J’aurais bien écrit une petite bafouille mais tout le monde est en train de farcir la dinde à l’heure qu’il. – C’est déjà la Saint-Valentin ? – Mais non ! La Saint-Valentin c’est le Noël du cul, ce week-end c’est Noël tout court.     Joyeux Noël !   Tweet

4 Mains courantes, inzelife, Les constats inutiles

L’homme descend du singe et prend l’ascenseur

– ‘jour – ‘jour – … – … (Ritournelle des « 4 saisons en une ») – … – … – Bonne journée – Pareillement   À ma connaissance, la science ne s’est jamais lancée le défi d’effectuer des recherches quant à l’impact des transports verticaux sur les facultés cognitives de l’humain et pourtant, dès… Read More L’homme descend du singe et prend l’ascenseur

inzelife, Les constats inutiles

Tu bises ?

–       Salut ! –       M’approche pas j’ai une dermite épidermique cutanée et c’est très très contagieux –       Ah !? Ça ne se voit pas en tout cas. –       Non c’est une souche exotique, le « biseïs putridum », on ne la trouve que dans certaines contrées reculées. Si tu me fais une bise par exemple, tu peux Tweet

inzelife, Les constats inutiles

ça sent le sapin

– Tu veux quoi pour Noël ? – Que ça se termine   Cette année pas de cadeaux ! C’est la crise, donc une bonne raison pour ouvrir sa gueule. Père Noël je te conchie !   Certes, ce n’est pas politiquement correct de s’en prendre au Père Noël mais Tweet