Hommes-femmes et vices et versa cachés, Les constats inutiles

Echec et Maths

– J’ai le moral à 0.

 

– Ouh la ! Calme toi tu fais les 100 pas. Raconte-moi.

 

– Il n’y pas 36 façons de dire les choses. J’ai rencontré un type trop beau pour être au Net, il y avait 1 chance sur 1 million que ça match. Ni une ni deux, je me suis mise en 4 pour lui proposer une rencontre (pas la peine de chercher de 12h à 14h, j’ambitionnais un 5 à 7).

J’ai pris mon courage à 2 mains, je lui ai filé un rencard qu’il a accepté. J’étais à 1000 lieux d’imaginer que j’aurais une quelconque probabilité de rencontrer ce beau brun du 1er coup.
Trouillomètre à zéro, je me mets sur mon 31 pour 3 fois rien en priant que ça se termine par un 69.

 

– Une suite logique…

 

– Mouais. Le type arrive tiré à 4 épingles dans l’estaminet, beau comme un Dieu et sexy en Diable. Je calcule immédiatement entre 2 réparties qu’il a de l’esprit. Ca se compte sur les 5 doigts de la main un mec comme ça.
Bref. On se retrouve dans ce bar, sympa, je lui ai fait mon numéro. Ni 1 ni 2, je tente le coup de la séduction. Je pose mes seins sur la table (enfin, vite fait sur un petit sous-bock) et je plonge mes yeux dans les siens jusqu’au Sinus pour le déshabiller de l’intérieur. 20 dieux ! Je n’ai plus 20 ans mais ce mec aurait pu me faire voir trente-six chandelles au 7e ciel.

Donc je joue la carte du 7e Art, envie d’être sa Star tu vois ? La notion de conjoints me divise mais là mon corps ne répond plus à la vue du sien pendant ce tête à tête, énorme envie de trouver la bonne formule qui se finit par (x)². Je suis facile à déchiffrer dans ce genre de cas de figure.
Mais là je sens qu’il ne me calcule pas. Enfin, pas comme ce que je crois. Il doit me voir comme une vieille crêpe, une pita gore… Je suis même à peu près sûre qu’il a fait une tête de six pieds de long quand il m’a vu à table. Une petite heure à lui faire mon show et il reste de marbre. Quand je pense que je raconte mon problème à une inconnue…

 

– Donc ce que tu me dis c’est qu’il s’en foutait de toi comme de l’An 40 ? C’est quoi le résultat ?

 

– Je te le donne en mille : en 2 temps 3 mouvements, il met fin à notre rendez-vous. Il paye pâle n’acceptant même pas que nous coupions la poire en 2. Je regarde 1 pelé et les 3 tondus qui paraissent voir mon désarrois et d’une traite je fais d’1 bière 2 coups.
Nous avons visiblement pris un verre qui ne rime à rien pour lui, il est courtois genre ça ne casse pas 3 pattes à 1 canard de mes 2 même si nous nous entendons comme les 10 doigts de la main.
En 1 mot comme en 100, je dirais que mon effet est nul (je me serais faite une tête au ²). Des filles comme moi, il a du en rencontrer 13 à la 12aine tu vois et j’ai la vague impression que ce que je lui disais était de l’algèbre.
Nous sortons du bar. Moi sous le charme lui sous le choc parce qu’il a immédiatement embrayé par « à 1 de ces 4 » avec un écart type « râteau ».
Autant dire qu’on se reverra « tous les 36 du mois ! » Reçu 5 sur 5.

J’aurais préféré qu’il me dise mes 4 vérités, au moins je me serais sentie moins fractionnée. Il a finit par prendre la tangente en une fraction de seconde et je suis restée plantée là au 36e dessous. Depuis, il me fuit. Un échec total en somme.
Je ne vais pas y aller par quatre chemins mais à mon avis, pas besoin de chercher 12 à 14h, il y a 100 à parier qu’il n’a rien calculé des avances que tu lui faisais. C’est une hypothèse non ?

 

En fin de compte, même si on trouve 2 figures semblables avec un dénominateur commun, on ne peut pas se soustraire à la variable aléatoire suivante : dans la vie, tout n’est pas mathématique.

 

 

.

Partager
  • Facebook
  • Twitter

3 thoughts on “Echec et Maths

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.