inzeweb, Les constats inutiles

Skyblague


– Wesh grosse

– Yo

– J’ai trop liké ma soirée hier, d’la balle sa mère

– Grave violent ! Je partage. On a trop lolé comme des ouf, j’ai trop biffé sa reum

– Yep. Tu m’updates ? T’as pécho ?

– Représente ! J’te bolosse grave

– Nan… Comment que tu fais crari ! T’as bouillave ?

– J’ai galéré sa race j’avoue

– Lul ! Chui sûr qu’tu mitonnes. Zyva racaves !

– Nawak, je mitonne walou ! J’ai guetté tu vois, j’ai choumat’ le pelo tout keus et j’ai tapé l’incruste. J’étais dans la place tu vois… quiquile, ça passe crème, il est dar toussa, j’vais lui demandé son 06 en mode chaudasse

– Si si

– Yep. Et là, mesquin le keum. Genre mytho. Il mate mon Boul, chelou kwa et il check la meuf juste à côté genre tu peux pas test’

– Sa race !

– Et là y’a une taspé qui m’carotte, une Findus et elle me choumate genre toi tu tèj. Comment elle m’a relouté ta reusse quoi ! Et oat ? J’t’ai cheb ?

– Vlà le truc kwa !

– Fais pas ta tepu ! Racaves

– C’est auch, j’étais plus deker, j’ai badé veugra…Pelo a fait son poukave et c’est ma daronne qu’est venue me chercher. Cimer la lose. Chui grave vénère. P’tain j’lui aurais marave sa face

– Wesh. Ca craint. On r’mets ça ? Grave bogosse c’te place quand même

– Si si. Grave

Traduction

– Bonjour chère amie
– Bonjour
– J’ai adoré ma soirée, vraiment
– C’était fort plaisant en effet. J’ai sincèrement apprécié.
– Tout à fait. Aurais-tu l’obligeance de me raconter ? As-tu conté fleurette
– On peut dire que j’ai une longueur d’avance par rapport à toi en effet
– Flagorneuse ! As-tu forniqué ?
– Je me suis retrouvée dans l’embarras
– Ah ah, je suis certaine que ce n’est qu’une galéjade. Allez, fais-m’en le récit
– Que nenni, ce n’est pas une menterie. J’observais mon environnement et mon regard s’est posé sur un homme svelte et je suis entrée en contact. J’étais bien, sereine, cela semblait bien s’engager. Il était plutôt bien de sa personne. Je lui ai demandé son numéro de téléphone mobile, avec une emphase sexuelle ostentatoire
– Très bien
– Oui. Et je ne sais pourquoi, ce jeune homme s’est avéré fort désagréable. Probablement mythomane. Il a regardé mon postérieur, avec une attitude étrange, puis il a regardé celui d’une autre femme à côté de lui et m’a fait comprendre que je ne pouvais rivaliser.
– Mazette !
– C’est alors qu’une femme de petite vertu s’est interposée et a détourné son attention, une fille réfrigérante. Cette dernière m’a toisé avec un air sévère. J’ai lu dans son regard qu’il fallait que je quitte ce lieu présentement. Elle m’a agacé. Et toi ? T’aurai-je porté la poisse ?
– Diantre ! Quelle aventure !
– Ne fais pas l’enfant allons, raconte-moi
– C’est difficile. J’étais sous l’emprise de substances alcooliques et j’étais en plein cauchemar. Mon ami m’a dénoncé et ma maman est venue me chercher. J’avais honte. Un tantinet agaçant. J’en fus marri ! Je lui aurais bien mis un soufflet.
– J’en suis désolée. Et si nous faisons à nouveau une soirée de cet acabit ? L’endroit était fort plaisant somme toute.
– Absolument. Avec plaisir.

Lâche tes coma chui auch

Partager
  • Facebook
  • Twitter

10 thoughts on “Skyblague

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.